« KLC évoque les nouveaux besoins des dsi et l'offshore | Accueil | Plus de details sur le piratage des comptes de la Citibank par des sous-traitants indiens »

Offshore à l'envers: un autre exemple

 Trouvé sur un site d’appels d’offres: une réalisation de site Internet avec comme client, une administration … Malgache. pour un prestataire situé en Ile de France …

Ca s’appelle comment dans ce sens ???

Le donneur d'ordres est une SSII implantée à Madagascar et intervenant pour le compte d'une importante administration malgache.

Le donneur d'ordres dispose d'un représentant en France basé à Paris et qui sera l'interlocuteur des prestataires sur ce projet.

Le donneur d'ordres a développé une application client/serveur pour cette administration et recherche aujourd'hui un prestataire français capable de développer cette application en mode web.

L'application en question permet:
- la saisie d'informations via 6 fenêtres de saisie
- la consultation d'informations via 10 fenêtres de consultation.

La base de données sur laquelle repose cette application de saisie et de consultation contient 4 à 5 tables.

L'objectif est donc de créer un site web fortement sécurisé (authentification forte) permettant la saisie et la consultation de ces informations.

Le site à créer comprendra environ 16 pages, dont 6 pages de saisie et 10 pages d'affichage (simples requêtes, consultation).

La notion de securité est importante car l'accès au serveur doit être fortement sécurisé et crypté. Le donneur d'ordres pense au cryptage SSL 128 bits par exemple.

La base de données sera forcément sous PostgreSQL (la volumétrie actuelle est de 5 Go et la volumétrie maximale prévue est de 15 Go).

Le plateforme adoptée est du Linux (Redhat de préférence).

Langages de développement : couple PHP/PostgreSQL ou Java/Tomcat/PostgreSQL, suivant les préconisations du prestataire retenu.

Fréquentation prévue sur le site :
- en saisie : 200 personnes / jours,
- en consultation : 500 personnes / jour,
- visiteurs : 5.000 / jour.

A noter que l'aspect sécurité (authentification forte des utilisateurs, cryptage, etc.) est un point essentiel de ce projet.

Le donneur d'ordres demandera à chacun des prestataires orientés par Prestataires.com de signer une charte de confidentialité.

mai 2, 2005 in Délocalisation, Externalisation, Offshore programming, Outsourcing | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d834516d3069e200d83545dfc369e2

Listed below are links to weblogs that reference Offshore à l'envers: un autre exemple:

Commentaires

Poster un commentaire