« Renault fait de Moscou son deuxième centre de production de Logan - Les Echos.fr | Accueil | 1,1% des développements informatiques en offshore programming »

Frits Bolkestein « ne comprend pas l'attitude défensive de la France » - Les Echos.fr

Frits Bolkestein « ne comprend pas l'attitude défensive de la France » - Les Echos.fr

et selon lui, le projet n’est pas du tout repoussé ..

“Sur son texte, Frits Bolkestein a assuré qu'il « ne crée aucun droit qui n'existe déjà. La liberté de circulation des services était déjà dans le traité de Rome », a-t-il rappelé. Il a conçu ce projet pour contrer « les entraves bureaucratiques » des administrations à l'égard des PME. Le très controversé principe du pays d'origine ne s'appliquerait, dit-il, qu'aux travailleurs indépendants. « Dès qu'il y a un établissement ou un détachement de personnel, c'est la loi et les conventions collectives du pays d'accueil qui s'appliquent », a-t-il martelé. L'ancien commissaire européen s'est en revanche montré plus flou sur la capacité de contrôler le respect de ces règles : « Cela présuppose une coopération entre Etats membres », a-t-il glissé. Interrogé sur la façon dont les prestataires de services français pourraient rivaliser avec ceux de pays aux normes sociales moins élevées, il a répondu, en libéral assumé : « La concurrence est le seul moyen d'aiguiser la force des entreprises françaises. »

avril 7, 2005 in Externalisation, Outsourcing | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d834516d3069e200d8350f8f2853ef

Listed below are links to weblogs that reference Frits Bolkestein « ne comprend pas l'attitude défensive de la France » - Les Echos.fr:

Commentaires

Poster un commentaire