« Externalisation et Outsourcing : les méga-deals IT se multiplient en 2004 | Accueil | Comment faire de l'offshore et garder une bonne réputation ? »

Un livre sur la paresse en entreprise ne plait pas à EDF

Ecrire un livre sur la paresse en entreprise et toutes les choses que tout le monde pense mais ne dit pas ne plait pas visiblement chez EDF. QUelqu'un a t il d'autres infos sur cette histoire ?

L'article de Libé:

L'«art de la paresse» fait grincer EDF

Une employée qui a écrit un livre incitant à ne rien faire au travail risque d'être sanctionnée.

mercredi 28 juillet 2004 (Liberation - 06:00)




«Le néomanagement, au fond, c'est l'érection obligatoire.» Ou bien : «La culture d'entreprise n'est en fait rien d'autre que la cristallisation de la bêtise d'un groupe de gens à un moment donné.» La direction d'EDF n'a pas goûté l'ironie. En mai, Corinne Maier, chercheuse économiste d'EDF, publie un pamphlet sur le monde de l'entreprise : Bonjour paresse, de l'art et de la nécessité d'en faire le moins possible en entreprise (1) (Libération du 10 mai). Deux mois après, elle est convoquée pour un entretien en vue d'une sanction. Motif : «Non-respect de l'obligation de loyauté manifestée à plusieurs reprises : lire le journal en réunion, quitter les réunions de groupe, révélateur de la stratégie individuelle clairement affichée dans l'ouvrage Bonjour paresse, visant à gangrener le système de l'intérieur.» Et avoir fait état de sa qualité d'agent EDF sans autorisation.

Prétextes. «Depuis douze ans, je suis une salariée sans histoire, s'étonne Corinne Maier. Et subitement, ils découvrent que je suis une pétroleuse car je sèche une réunion...» Les motifs affichés par la direction ne sont que des prétextes, estime l'intersyndicale montée pour l'occasion : de nombreux chercheurs EDF écrivent articles et livres sans jamais être inquiétés. «Quant à lire son journal en réunion, n'en parlons pas, rigole Yann Cochin, de SUD Energie. Arriver avec une pile de dossiers et travailler dessus en pleine réunion pour montrer qu'on est débordé, c'est le top du top... Au mieux, la réaction de la direction est un gag grotesque. Au pire, un acte liberticide : l'entreprise veut tenir un rôle grandissant dans la société et nous n'aurions pas le droit de la critiquer ?»

Pour Yann Cochin, l'affaire relève du règlement de comptes : les chercheurs du centre de Clamart, où travaille Corinne Maier, ont été très mobilisés contre l'ouverture du capital d'EDF. «C'est peut-être une manière de faire passer un message : tout le monde en rang, on va faire un exemple», suppose Corinne Maier. Version d'un porte-parole d'EDF : «Son livre a pourri l'ambiance de travail.» Des collègues de l'auteure auraient «mal vécu d'être traités de cadres de base et d'incultes».

«Raser les murs». L'entreprise reconnaît pourtant elle-même qu'elle n'est jamais citée dans le livre. «Je m'inspire en partie de mon expérience, mais le gros de l'ouvrage est tiré de témoignages d'amis travaillant dans le privé, explique Corinne Maier. Je pensais qu'EDF se distinguait en offrant une certaine latitude à ses salariés, mais je vois qu'elle aussi est touchée par le politiquement correct. Si elle a mal pris mon livre, c'est peut-être qu'elle a peur de devenir l'une de ces entreprises que je condamne : ces trucs délirants, avec leur "no man's langue" et leur chantage au licenciement...»

Moralité : Corinne Maier aurait mieux fait de suivre ses propres conseils, raser les murs. «Si vous n'avez rien à gagner en travaillant, vous n'avez pas grand-chose à perdre en ne fichant rien. Choisissez les postes les plus inutiles : conseil, expertise, recherche, études. Et ne sortez jamais dans le couloir sans un dossier sous le bras.»

(1) Ed. Michalon.

juillet 28, 2004 in Entreprenariat | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d834516d3069e200d834374bba53ef

Listed below are links to weblogs that reference Un livre sur la paresse en entreprise ne plait pas à EDF:

Commentaires

Livre qui vaut le coup d'être lu, étant salarié d'EDF.
Il y a eu une fuite à EDF. Suppression de 13 000 postes dans les années à venir.
Ouvrage qui fera réflechir certaines personnes.
;-)

Rédigé par : YANNOULEFILOU | 19 août 2004 18:58:33

Livre qui vaut le coup d'être lu, étant salarié d'EDF.
Il y a eu une fuite à EDF. Suppression de 13 000 postes dans les années à venir.
Ouvrage qui fera réflechir certaines personnes.
;-)

Rédigé par : YANNOULEFILOU | 19 août 2004 18:59:10

Poster un commentaire