« Comment faire de l'offshore et garder une bonne réputation ? | Accueil | Cinq principes pour externaliser efficace »

Les services logiciels indiens ont le vent en poupe à l'export

On parle beaucoup de l'Inde en ce qui concerne l'externalisation, l'outsourcing et l'offshore programming en donnant comme exemple des "géants" qui se seraient construits grâce à ça. La réalité est différente car d'une part beaucoup de grosses sociétés indiennes n'ont pas vocation à être des sous-traitants mais ont clairement la volonté de concurrencer directement les Accenture, Cap et autres leaders mondiaux et d'autre part, le développement informatique comme service n'est pas leur principale activité

Cet article du JDN éclaire un peu plus notre lanterne:


Les SSII indiennes se portent bien, c'est le moins que l'on puisse dire... Wipro - troisième exportateur de services logiciels en Inde - vient de voir son bénéfice net croître de 83% au cours du deuxième trimestre 2004. Infosys, le deuxième exportateur du pays, connaît de son côté une augmentation de 39% sur la même période.

Quant à Tata Consultancy Services (TCS), numéro un dans la catégorie, la hausse de ses profits est de 47% sur l'ensemble de l'exercice fiscal 2003/2004, clos fin mars. Une très bonne santé qui augure de ce que sera sa très prochaine entrée en bourse : un succès sur tous les plans.


La filiale informatique de Tata Sons - holding gérant les intérêts du consortium industriel Tata Group - prévoit en effet de lever entre 1,1 et 1,3 milliard de dollars lors de son introduction en bourse qui aura lieu à la fin du mois de juillet. 13,3% de son capital seront alors proposés aux investisseurs.

TCS tire un peu moins des deux tiers (62,3%) de son chiffre d'affaires du très florissant marché des Amériques, dont les Etats-Unis représentent quelque 98%. L'Europe suit, avec 19,9%, dont 72% viennent du Royaume-Uni. Le marché national indien ne compte que pour 13,2% de l'activité, en léger recul par rapport à l'exercice précédent (14,8%).

TCS compte pas moins de 30 000 salariés - répartis dans 32 pays et 149 bureaux - et quelque 491 clients, dont General Electric qui représente 17% de son chiffre d'affaires total. Depuis l'exercice fiscal 2002, la société connaît un taux moyen de croissance de 27,7%.

Quant aux secteur des services logiciels dans son ensemble, il se porte lui aussi très bien, sa croissance actuelle avoisinant les 30,5%. Les 20 premières sociétés de ce domaine d'activités représentent à elles seules 65% du total des exportations de services IT du pays.

juillet 28, 2004 in Externalisation, Offshore programming, Outsourcing | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d834516d3069e200d8350b237b53ef

Listed below are links to weblogs that reference Les services logiciels indiens ont le vent en poupe à l'export:

Commentaires

Poster un commentaire