Ecrire un cahier des charges pour un développement de site web (3)

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


(Partie 1 de “Ecrire un cahier des charges pour un développement de site web”)

(Partie 2 de “Ecrire un cahier des charges pour un développement de site web”)

EXIGENCES ET CAS D’UTILISATION (partie 1)

Une fois les premières questions résolues, le rédacteur du cahier des charges s’attaque au cœur du problème et doit donc décrire « quelque chose » : soit la boîte noire à réaliser, soient les processus qui utiliseront cette dernière (ce qui est souvent plus facile).

Il doit donc faire part des exigences fonctionnelles auxquelles devra répondre le système.

Rédiger des exigences est fastidieux et on transforme souvent ceci en rédaction de cas d’utilisation ; mais il faut garder à l’esprit que si les cas d’utilisation sont des exigences, ils ne représentent pas TOUTES les exigences du système. Les cas d’utilisation ne détaillent pas par exemple toutes les interfaces, les formats, les règles du métier et d’éventuelles formules complexes.

Nous établirons prochainement  une «check-list » des types d’exigences à rappeler mais précisons tout d’abord un peu ce que nous entendons par «cas d’utilisation ».

Le mot anglais « business case » est un peu plus précis quant à l’idée et à la fonction du « cas d’utilisation ». Sans essayer de le définir plus précisément et de vous endormir, appréhendons le par 2 exemples de rédaction simple de cahier des charges de sites web qui nous l’espérons vous ferons comprendre la notion et l’utilité du raisonnement par « cas d’utilisation ».


Cdc d’un site Internet « assurance Assuretou » (petit agent d’assurance) de traitement d’une déclaration de sinistre d’un client de l’assurance « Assuretou »

Buts du Cdc :


-         obtenir une cotation de la part de prestataires candidats à la réalisation


-         avoir un document de référence pour régler en interne d’Assuretou, le problème des demandes d’indemnisation par Internet


 


Système à décrire :


Un site Internet spécifique, externe au site Internet de l’assurance (mais lié par un lien hypertexte avec celui-ci), hébergé chez un hébergeur spécifique, qui ne servira QU’AUX demandes d’indemnisation des déjà clients. Pas d’exigences techniques de réalisation (choix techniques libres Php/MySQL ; Websphere, Microsoft, etc…)


 


Lecteurs :


Prestataires candidats à la réalisation, toute personne interne à Assuretou.


 


Cas d’utilisation standard C1: un déjà client (déjà enregistré dans le système informatique et dans les possibilités de déclarer ses sinistres par le Web) d’Assuretou fait une demande d’indemnisation uniquement par le système :


1)      Client se connecte à Internet et arrive sur la page d’accueil du site ou un login et un mot de passe lui sont demandés


2)      ´ Client ne donne pas le bon login/pass à la page d’accueil réapparaît avec le message suivant : les login et mot de passe indiqués nous sont inconnus. Merci de réessayer ou de nous appeler au numéro suivant 5566778899


´ Client donne le bon login/pass à arrive sur la page de déclaration du sinistre


3)      La page de déclaration du sinistre reprend toutes les données du formulaire « papier » avec notamment tous les champs nécessaires obligatoires (voir document papier en annexe). Les champs de « description » sont larges et permettent d’écrire beaucoup de détails éventuellement


Un lien visible présent en haut et en bas du formulaire permet de télécharger un formulaire de « déclaration de sinistre » si le client préfère le remplir à la main.


Un bouton de validation de la déclaration du sinistre est situé en bas de la page et provoque l’affichage de la déclaration avec les champs remplis


4)      A la fin de l’affichage de la déclaration avec les champs remplis (dans une taille telle que l’ensemble en est visible sur un écran 14’), 2 boutons permettent de confirmer ou de retourner à la déclaration du sinistre (auquel cas on revient à la déclaration de sinistre en gardant le contenu des champs)


5)      Si le client CONFIRME, il arrive sur une simple page avec le texte « Votre demande nous a été envoyée par Internet, elle porte le numéro INT yyyymmxxxx et sera traitée dans les meilleurs délais ; vous allez recevoir à l’adresse e-mail figurant dans votre dossier une copie de votre déclaration » ; un lien après le message permet d’aller sur le site habituel d’Assuretou.


Parallèlement, la demande est envoyée :


-         sur le back-office de gestion du site et est créée sous le numéro INT yyyymmxxxx ou yyyy est l’année, mm le mois et xx un numéro séquentiel partant de 0 chaque année


-         par e-mail en format JPEG au client


6)      Le back-office du site est accessible à des personnes identifiées, par login et mot de passe,  à une url compliquée. Il permet :


-         de chercher pour n’importe quel client, par son ID, la liste des demandes d’indemnisation faites – les réponses donneront outre les demandes, la date et le numéro de la demande


-         de chercher entre 2 dates toutes les demandes d’indemnisation transmises –les réponses donneront outre les demandes, les dates et l’ID des demandeurs


-         de voir qui s’est connecté au back-office et quand


-         de voir toutes les demandes non-traitées (affichage de la plus vieille à la plus récente)


-         de changer le statut d’une demande de « pas traitée » à « traitée » (traitée signifiant « prise en compte par Assuretou ») – le changement de statut faisant disparaître la demande de la liste des non-traitées


 


7)      Un second back-office connu du seul directeur d’Assuretou permettra d’attribuer de créer des utilisateurs au back-office décrit en 6.


 


 


Quelles questions peut-on se poser à la lecture de ce Cdc ?


-         Point 1 : comment sont attribués les login et mots de passe ?


-         Point 1 : Quel est le design de la page d’accueil et plus généralement quel est le design du site ?


-         Point 3 : ne doit-on pas organiser la déclaration du sinistre sur plusieurs pages (voir par exemple déclarations sur le site de la CNIL) pour faciliter la tâche du client ?


-         Points 6 et 7 : doit-on utiliser une connexion sécurisée ?


-         Que doit-il se passer si il y a interruption de connexion pendant le remplissage de la déclaration ou pendant l’envoi de celle-ci ?


 


Ces questions et d’autres sont intéressantes mais sont-elles nécessaires pour établir une cotation et même commencer à travailler ?

Commentaires sur: Ecrire un cahier des charges pour un développement de site web (3)

Trust in ourselves, our teachers and our classmates. Trust in our colleagues and friends. Then you will be find that life is full of sunshine.

Rédigé par : JordanAir | 2 nov 2010 04:24:35

Poster un commentaire sur: Ecrire un cahier des charges pour un développement de site web (3)







« Jetez ecto, blogjet et le reste.. prenez zoundry | Accueil | Ecrire un cahier des charges pour un développement de site web (4) »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous