« décembre 2004 | Accueil | février 2005 »

La propriété intellectuelle en Russie

Gowlings a élaboré un ouvrage intitulé Guide de la propriété intellectuelle en Russie, ouvrage de référence utile pour les sociétés qui souhaitent comprendre les notions fondamentales du système de la propriété intellectuelle dans ce pays.
http://www.gowlings.com/resources/PublicationPDFs/GuideIPRussia_refor
matted.pdf

janvier 30, 2005 in Russie, CEI | Permalink | Commentaires (0) | TrackBack

Délocalisations: les chiffres s'envolent

Dans un petit article du monde informatique d' hélène Truffaut (du 21/01) intitulé "délocalisation: les chiffres s'envolent", on apprend que selon frost&Sullivan la délocalisation d'emplois informatiques a eu une croissance de 5,9% entre 2002 et 2004; chiffres que toujours selon l'article d' hélène Truffaut, le syntec considère avec circonspection.

Les chiffres de l'article sont de 471242 emplois IT délocalisés en France (croissance de 2,57% annuelle) incluant le support client, le support technique, le développement logiciel, l'administration réseaux, la construction de matériel, l'assurance qualité et le help desk.

Pierre Dellis, délégué général du Syntec, affirme dans l'article d' Hélène Truffaut que ces prestations ne concernent en France que 1 et 2% du secteur hors éditeurs soient 6000 à 7000 emplois délocalisés. (rappelons que le marché des prestations informatiques en France est de 20 milliards d'euros).

janvier 30, 2005 in Délocalisation, Externalisation, Offshore programming, Outsourcing | Permalink | Commentaires (1) | TrackBack

Les délocalisations traitées par le PS

Dans une note du blog de Mr SK, on apprend que Mr Destot, député-maire de Grenoble, a rédigé un article sur les délocalisations dans la lettre d'"à gauche en Europe".

Cet article est assez modéré (une seule critique contre le gouvernement "pas de vision à long terme pour soutenir des filières d'avenir et une recherche ambitieuse") mais semble basé quasi uniquement sur le "danger" représenté par l'émergence de la Chine (on ne parle quasiment pas des autres pays) et surtout par une idée forte: l'idée qu'on puisse garder une certaine compétitivité en gardant la R&D.

Dans une ancienne note, nous avions présenté la note de Mr Boillot, économiste de l'administration, qui montre bien avec des chiffres concrets que la R&D se localise là où se produisent les choses et donc indirectement là où se vendent les choses et services.

De plus, l'école et l'université françaises ne sont pas forcément devant leurs équivalents indiens et chinois en termes d'accélération....

janvier 30, 2005 in Délocalisation | Permalink | Commentaires (0) | TrackBack

Salon des entrepreneurs

Six Apart nous invite à parler des blogs et des entreprises lors d'une table ronde au salon des entrepreneurs.

Si vous avez des questions au sujet de l'utilisation, des intérêts, des caractéristiques de l'utilisation des blogs en entreprise, n'hésitez pas à nous contacter au 01 47 20 37 30 ou par mail contact@tubbydev.com ou à regarder notre blog spécial sur le sujet.

janvier 26, 2005 in Weblogs | Permalink | Commentaires (0) | TrackBack

S pam trop difficile

Le rusé Padawan a récemment  écrit quelques informations à propos du spam de blogs

une autre méthode existe pour spammer les blogs ou au moins récupérer à partir d'eux de bonnes bases de données d'email.

Le site mailutilities qui propose des outils fantastiques (et de nombreuses infos) a dans ses profondeurs un outil appelé Advanced Email Extractor. Cet outil sert à scanner une page web ou autre et à récupérer tous les emails de la page + des pages vers lesquelles renvoie cette première page (et ainsi de suite suivant le niveau de profondeur demandé).

Ce logiciel testé sur des blogs fait un malheur puisqu'il récupère notamment tous les emails des gens ayant laissé le leur lors de commentaires.

Imaginons un blog présentant sur sa page d'accueil 20 notes et précisons un niveau 2 de profondeur; Advanced email extractor va récupérer les mails de tous les gens ayant commenté les 20 notes (etg ensuite formaté un splendide tableau excel).

Si l'on tient compte des colonnes de la page où figurent des liens vers les archives et catégories, on comprendra qu'on peut facilement récupérer tous les emails des gens ayant laissé des commentaires sur un blog depuis 1 an au moins.

Compte tenu de leur structure, les blogs sont une proie très intéressante pour ce genre d'outils.

janvier 20, 2005 in Web/Tech, Weblogs | Permalink | Commentaires (1) | TrackBack

Les bonnes surprises de Wanadoo

Nous avons un abonnement ADSL chez Wanadoo 1024 et 256  pour 49,9 EUROS PAR MOIS + 15 euros pour une IP fixe.

En appelant par hasard Wanadoo aujourd'hui, un commercial nous a fait une offre pour du 6 ou 8 mega et 256 à 35 euros tout compris (IP fixe aussi) pendant 6 mois et ensuite 43,36 euros par mois.

Mais pour ça il faut demander ...

janvier 19, 2005 | Permalink | Commentaires (0) | TrackBack

CMMi: efficace ou marketing ?

Beaucoup de gens parlent de plus en plus de CMM  et les clients semblent vouloir imposer cette norme comme quelque chose de naturell et d'évident comme les étoiles d'un hôtel.

Nous avions ISO et puis les américains sont arrivés et leur norme est devenue d'un coup de baguette magique internationale (comme MBA dans l'éducation) ce qui est logique quand on y réfléchit puisque dans un monde où la domination par le nombre n'est plus assurée depuis l'avènement de la Chine, la dictature par la norme permet de contourner ceci ...

Bref, CMMi est arrivé et peu de gens considèrent ce que peut apporter en toute objectivité cette norme.

Le bon sens impose bien évidemment en développement informatique comme dans d'autres domaines de construction ou d'entreprenariat d'avoir un process c'est à dire des éléments qui permettent de préciser QUI, QUOI, QUAND, COMMENT ou d'une autre manière une "théorie" qui donne:

  • l'ordre des travaux
  • les éléments à développer (quoi, quand)
  • de l'aide aux acteurs du projet
  • des critères pour le suivi et l'évaluation des produits et activités du projet

CMMi ne fait rien d'autre que de "juger" les performances de personnes, de sociétés (on passera sur la tarte à la crème du label cmm qui permet à toutes les sociétés indiennes, roumaines, russes de prétendre l'avoir sans que ce soit possible de vérifier.. Avez-vous déjà visité une "exhibition" d'offshore où même les plus petites sociétés vous annoncent CMM4 ;-))).. et dont personne ne sait si une société "cmm" est une société dont TOUS les personnels le sont ou d'où UNE personne l'est ..)

Plus important, CMMi ne donne (à l 'inverse d'autres normes comme les nouvelles normes en électronique) aucune garantie quand au résultat ...

En effet, avoir un process est une condition qu'on peut estimer (à moins d'être chanceux) NECESSAIRE mais pas SUFFISANTE !!

Dans une très bonne interview du JDN, JL Bénard de Brainsonic analyse bien le "phénomène" CMMi

janvier 14, 2005 in Développement | Permalink | Commentaires (0) | TrackBack

France 2 est chez Tubbydev (suite et fin)

C'est passé finalement au journal de 13 heures (Merci Loic du lien)

L'interview totale a été pas mal coupée mais c'est normal (vues les bêtises que j'ai racontées ;-)) cependant il reste au final une des idées principal qu'on a sur les blogs en politique, à savoir que dans un premier temps c 'est un excellent outil pour les challengers, les opposants, bref, tous ceux qui n'ont pas à exprimer une pensée résultant d'un collectif d'alliance (gouvernement, parti important avec des alliances, sujet polémique dans l'opinion, etc..).

Attention: nous sommes en France (et pas aux USA) et je précise bien "dans un premier temps"

Dans un second temps, tous les hommes politiques devront (toujours à mon avis) avoir un blog car ne pas en avoir sera synonyme de ringardise (on retrou le même phénomène qu'avec les mails et les sites il y a quelques années.

Pour résumer tout ceci, j'avais employé une expression que je trouvais intéressante: le blog est le missile stinger du web.

Précisions: Pour toutes les personnes qui s'intéressent à Tubbydev, précisons que nous avons 2 activités:

- initialement, du développement informatique en mode offshore

- depuis septembre 2003, du conseil et développement, amélioration, configurations de blogs et de plate-formes de blogs

Comment est arrivée la deuxième activité ? Parce que je connais Loic Lemeur depuis pas mal de temps et qu'il a parfois de bonnes idées ;-) et surtout parce que beaucoup de clients venaient nous voir pour nous demander de faire des sites "pas cher" avec notre plate-forme offshore. Or la réalisation d'un site n'est pas seulement technique mais beaucoup organisationnelle en amont et que le prix offshore (environ 130-150 euros/jour pour les sites "classiques") ne compte que dans la réalisation technique et pas dans le travail en amont (qui étant fait en France par notre équipe n'a pas à être facturé en prix offshore (bien qu'on ait des bons prix français ;-)) ). La technologie des blogs nous permet de réaliser maintenant tous ces sites pour des prix défiant toute concurrence (environ 500 euros dans beaucoup de cas) et de surcroit entièrement en France (nos équipes en Russie et Ukraine interviennent dans ce domaine seulement sur les problématiques movabletype).

Si vous voulez en savoir plus sur notre activité dans les blogs --> http://tubbydev.typepad.com/creation_de_site_blog/

janvier 12, 2005 in Votre site vaut-il un blog ?, Weblogs | Permalink | Commentaires (2) | TrackBack

France 2 est chez Tubbydev

Incroyable, la télé  (le bon lien est www.france2.fr  Merci Gilles; j'ai écrit cette note devant la charmante journaliste venue nous interviewer afin de montrer la facilité avec laquelle on blogue et c'est pour cela que j'ai sans faire exprès mis .com) s'intéresse à nous pour autre chose que des bêtises. Enfin, on ne sait pas ce qui passera vraiment à la fin.

janvier 11, 2005 | Permalink | Commentaires (5) | TrackBack

Les bons et les mauvais étrangers

Tout le monde a entendu des histoires de délit de faciès dans la vie courante et il est de bon ton de s'indiger et de faire des propositions pour y remédier (comme la dernière idée de l'anonymat des cv où tout le monde avait semble-t-il oublié que le cv ne servait qu'à obtenir un rendez-vous qu'il serait difficile de passer en anonyme...à.

Les "bons" et "mauvais" étrangers existent aussi figurez-vous dans les services comme le prouve cette histoire récente.

Un ami qui commercialise des logiciels américains est contacté par une énorme entreprise française pour évnetuellement y installer son logiciel (dans un domaine qui n'a rien de sensible).

Comme cet ami ne fait aucun prestation d'adaptation sur son logiciel et que nous en avons l'expertise, il propose nos services à son interlocuteur ... qui refuse catégoriquement de nous utiliser car "offshore" + "Russie" = sous-traitance à l'étranger = pas bien du tout ..

En revanche, logiciel américain = ??  ah oui, tiens !! c'est aussi étranger ...

Parions que ce monsieur devant sa télé ou son journal doit aussi pester contre les américains en irak ou autre ;-))

En discutant avec un ami indien qui fait de l'offshore, celui-ci me racontait que l'offshore indien en France n'était qu'une façon d'aborder le marché et de se différencier des SSII déjà implantées mais que de toutes façons, ça ne fonctionnerait pas car les français étaient racistes (dixit).

Nous en sommes donc réduits à nous demander si:

- Toutes les voix qui s'élèvent contre la xénophobie en France ne travaillent pas (et ont ainsi le temps de s'exprimer) ou

- Les français n'aiment que les étrangers qui sont chez eux ou

- il y a les "bons" étrangers (qu'on défend ou qui ne sont pas étrangers comme les américains) et les "mauvais" (russes, amérique du sud, etc..) ou

- les américains sont tellement forts qu'ils arrivent à apparaître de partout comme non-étrangers que ce soit au niveau des normes qui d'américaines deviennent mondiales comme par enchantement (MBA, CMM par exemple) ou des marques (Nike, Ralph Lauren par exemple) ou des sociétés (IBM, Accenture, Microsoft par exemple) et maintenant de la nationalité même (comme ce fameux soft ...)

janvier 7, 2005 in Délocalisation, Entreprenariat, Externalisation, Offshore programming, Outsourcing | Permalink | Commentaires (4) | TrackBack